Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les pseudo-médecines

Lutter contre la desinformation en matière de science et presenter la réalité des principales medecines non conventionnelles

Parfait, alors continuez! Mais si un jour vous avez un problème de santé sérieux, ne vous entêtez pas !
Personne ne prétend que les pseudo-médecines ne "marchent " pas, mais qu'elles ne "marchent" PAS MIEUX que le placebo.
Voilà une histoire célèbre qui illustre parfaitement la puissance de l'effet placebo:
Apprenant qu'un laboratoire avait mis à l'essai un médicament pour l'asthme, un médecin le Dr Wolf demanda qu'on le lui envoie pour soigner l'une de ses clientes. Le résultat fut spectaculaire. Suspectant un effet placebo, le Docteur demanda au laboratoire de lui faire parvenir un placebo du produit concerné (même conditionnement, pas de produit actif). Echec. Alors, en bon scientifique, il alterna vrai médicament et placebo et chaque fois le produit agissait et le placebo échouait. Définitivement convaincu, le médecin écrivit au laboratoire pour les informer du résultat de son essai et les féliciter pour leur découverte.
Le laboratoire lui répondit alors que, depuis le début, on ne lui avait fourni QUE du placebo.
Cette histoire justifie la nécessité des essais contrôlés en double aveugle, le patient ET le praticien ignorant tous les deux la vraie nature du produit essayé.
On comprend que cela invalide totalement le recours au témoignage direct, aussi sincère soit-il, qu'il provienne d'un patient ou d'un praticien.
Une thérapeutique n'est pas active parce qu'elle AGIT mais parce qu'elle AGIT MIEUX que le placebo.
Et, pour rire un peu, une histoire vécue:
Il y a quelques années, lors d'une randonnée à cheval, je suis tombé sans grands dommages, ma monture ayant décidé, pour prendre la tête de la colonne de couper à travers les fourrés. Ayant pris un coup au foie, je me suis relevé, pâle et le souffle coupé. Une cavalière qui nous accompagnait s'est alors précipitée vers moi en brandissant un tube de granules et en déclarant : " Avale cela, et dans trois minutes tu es à cheval !". Il fallut l'intervention de l'amie qui m'accompagnait pour éviter que, profitant de ma faiblesse passagère, on ne me fasse ingurgiter de force, les granules magiques. Quelques respirations profondes et les quolibets de mes amis furent suffisants et trois minutes après j'étais, effectivement, à nouveau à cheval, en pleine forme... Si j'avais été moins bien informé, j'irai peut-être, de par le monde, répétant, au vu de mon expérience personnelle, que les granules d'arnica 15 CH sont souverains contre les chutes de cheval...

Articles récents

Hébergé par Overblog