Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les pseudo-médecines

Lutter contre la desinformation en matière de science et presenter la réalité des principales medecines non conventionnelles

Puisque l'homéopathie est en passe d'être enseignée à la faculté de médecine, demandons qu'il en soit de même pour la sorcellerie Berrichonne


 


 


J'panse de segret des maladies,


Les douleurs, les plaies et les coups


Sans la poison des pharmacies ;


J'soigne les malades et pis les fous,


J'guéris l'javar et la pépie,


Les endardes, I'varin, l'ignou,


Les tranchées, I'frut d'sang et les clous,


J'guéris tout !


V'avez l'gagoué sé', l'nez chignoux,


Des glaviots su' la parpafllère...


Un furon' su' l'chagnon du cou...


V'allez-t-y... dur ; V'allez-t-y... mou,


V'êt'-t-y arserré... ou drilloux,


Gêné du d'vant ou du derrière,


V'nez don' cheuz moi ; ça dur'ra guère,


J'guéris tout !


L'charbon, l'encharpe et les tourgnoles


C'est l'affaire des panseux d'cinq sous !


Moi, j'm'écupe pas d'ceux p'tites bricoles,


J'laisse ça pour les médecins d'cheuz nous


Y m'fasont rire anc' yeu' rougeole


Et yeu' façon d'vous tâter l'pou !


Moi, j'coupe la fieuve et j'tire l'coup


J'guéris tout !


J'en ons t'y magné des fumelles !


Gentes coumme des coeurs, laides coumme des pioux


Des demoiselles et des... dmi demoiselles


Anvec des gentils par-end'ssous


Et des cotillons en dentelles !


Malades qu'alles 'taient... coumme moi, Bon Diou!


J'y disais: " Couch'toi là, ma belle "


J'guéris tout !


J'ai pansé I'vent'e à la meunière,


L'notaire que pissait des cailloux,


L' sincristain pour un résypére


Et même c'médecin de Châteauroux


Qu'est v'nu esprès an'c sa belle-mère


Que t'nait une blâche su' l'grous t'artou.


J'vas vous espliquer la magnére...


J'guéris tout !


J'cupe su' mon pouce, et... rin que l'bout


J'y passe trois fois sur l'enfel'zure,


Et j'dis trois fois : " Varin, foulure,


" J'te force, arforce et j'te conjure


" Par les deux pans d'la p'tite ceinture


" De la Sainte-Viarge des Ecritures


" Ademi patri, péritou,".


J'guéris tout


Ça l'air de rin !... Essayez vouère.


J'vous parie bin qu'ça prendra pas


Y a pas que I'segret dans l'histouère


Y a la magnére, et pis : y a l'gâs !


Faut d'avouère l'don ; faut d'avouère


C'que parsounne il a même pas vous


Ça s'esplique pas, ça faut y crouère,


J'guéris tout !


Mais à force de guérir les aut'es,


J'ons ramassé sur nies ereins


Tous les mals et pis toutes les fautes


Que j'enlève aux mondes an'c la main


Y a rin que s'perd ; j'garde c'que j'ôte.


A part moi qu'seus brisé d'partout,


Qu'm'en vas boîteux, tersu... mardoux...


J'guéris tout !


 


 

 

Extrait de "Le berger m'a dit..." de Jean-Louis Boncoeur,


Ed Marcel Roussel à Châteauroux

Articles récents

Hébergé par Overblog