Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les pseudo-médecines

Lutter contre la desinformation en matière de science et presenter la réalité des principales medecines non conventionnelles

Publié le par Jean Brissonnet
Publié dans : #Au fil du temps

En Suisse, en 2005, cinq médecines alternatives (l’homéopathie, la médecine chinoise, la médecine anthroposophe, la phytothérapie et la thérapie neurale) ont été exclues du remboursement de l’assurance maladie de base par le ministre de la Santé, M. Pascal Couchepin

Suite a une pétition réunissant suffisamment de signatures une votation (sorte de referendum d’initiative populaire) a été organisée le 17 mai 2009.

À cette occasion, un comité interparti pour le contre-projet, "Pour la médecine complémentaire", qui regroupe 36 sénateurs et environ 100 députés, a lancé une campagne pour que leur prise en compte soit ancrée dans la Constitution.

Lors de cette votation, par 67 % de oui, la population suisse a souhaité que ces disciplines soient de nouveau remboursées.

Or, selon le «TagesAnzeiger», seules deux de ces médecines pourraient être finalement remboursées: la phytothérapie et la thérapie neurale ; et encore, l’Office fédéral de la santé publique a-t-il soumis ces 2 thérapies à un groupe d’experts, leur demandant de démontrer que celles-ci satisfont aux critères d’efficacité, d’adéquation et d’économicité (EAE).

Finalement c’est Didier Burkhalter, chef du Département fédéral de l'intérieur,  qui tranchera.

Affaire à suivre avec attention, pour savoir si les hommes politiques suisses sont plus courageux et moins démagogues que leurs homologues français.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog