Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les pseudo-médecines

Lutter contre la desinformation en matière de science et presenter la réalité des principales medecines non conventionnelles

Publié le par Jean Brissonnet
Publié dans : #Au fil du temps

Amis fidèles, nouveaux visiteurs ou surfeurs de passage, je vous abandonne pour quelque temps.

Je viens de boucler mon sac à dos pour un périple de 3 mois dans le Sud-est asiatique.

Je n’y trouverai pas d’homéopathes pour occidentaux trop gâtés.

J’y croiserai plutôt beaucoup de nos semblables, qui voudraient bien pouvoir disposer d’une vraie médecine ayant fait ses preuves, et qui se rabattent, faute de mieux, sur des techniques aussi inefficaces que millénaires.

J’y côtoierai des peuples dont l’espérance de vie à la naissance est parfois inférieure de 30 ans à la nôtre (55,89 ans au Laos pour 80,97 en France) et qui ne crachent, ni sur les vaccinations, ni sur les médicaments « chimiques » (lorsqu’ils peuvent en disposer).

Comme consolation, vous pourrez quand même, sauf modifications, m’apercevoir le mardi 11 janvier sur France5, lors d’une émission sur l’homéopathie, en première partie de soirée.

-- 
JB

Voir les commentaires

Publié le par Jean Brissonnet
Publié dans : #Au fil du temps

Santé Magazine, une émission diffusée sur France 5, en janvier 2010, était consacrée aux organismes génétiquement modifiés (OGM).

Cette émission avait donné la parole, de manière unilatérale, aux thèses de M. Séralini, membre du conseil scientifique de la CRIIGEN, une association ouvertement opposée aux OGM et présidée par Corine Lepage. 

À la suite de cette émission, l’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) avait adressé à France 5 et au Conseil supérieur de l’audiovisuel, une lettre pour protester contre le fait que l’information donnée était orientée, puisqu’aucun autre scientifique n’avait pu fournir un avis contradictoire.

Il parait pourtant évident que l’information du public doit rende compte du débat scientifique, surtout sur un sujet aussi controversé.

Cette lettre critiquait l’absence de débat scientifique, mais ne comportait aucune attaque personnelle contre M. Séralini. Elle rappelait seulement que les travaux de ce dernier donnent lieu dans les milieux scientifiques à de sérieuses critiques et que le public, du fait de l’absence de contradiction,  n’avait eu qu’un seul point de vue.

S’estimant diffamé par cette démarche, M. Gilles-Éric Séralini a attaqué l’Association Française pour les Biotechnologies Végétales en la personne de son président le Professeur Marc Fellous, de l’Université Paris 7 et l’Institut Cochin, ancien président de la Commission du Génie Biomoléculaire (CGB).

Le procès s’ouvre aujourd’hui 23 novembre 2010 devant le Tribunal de Grande Instance de Paris.

Un appel à manifester devant le Tribunal de Grande Instance de Paris a été lancé avec le soutien d’ONG telles que Greenpeace, WWF, Attac, ou de partis politiques tels que Cap21, Europe-Ecologie et le Parti de Gauche.

Quelle curieuse conception du débat scientifique et de la sérénité qui doit l’accompagner

Dans un communiqué publié ce jour, auquel je ne peux que m’associer, l’Association Française pour l'Information Scientifique (AFIS) 

• Affirme solennellement que les débats scientifiques ne se règlent pas devant les tribunaux ;

• Dénonce la tentative de ce collectif d'associations et de partis politiques de museler, par l'intimidation, l'expression des scientifiques qui n'acceptent pas l'instrumentalisation de la science à des fins partisanes ;

• Se solidarise avec Marc Fellous et l'Association Française pour les Biotechnologies Végétales.

Voir le communiqué

On ne peut qu’espérer que les juges refusent de se laisser instrumentaliser par ceux qui refusent un débat contradictoire et argumenté.

Voir les commentaires

Publié le par Jean Brissonnet
Publié dans : #Au fil du temps

L’AFP nous apprend qu’une épidémie de poliomyélite qui sévit depuis le début du mois d'octobre au Congo a fait 101 morts et que 204 cas ont été recensés depuis le début de l'épidémie. .

Les études prouvent qu’il s'agit d'un poliovirus importé et qui touche principalement les sujets jeunes. Ceci s’explique par le fait que la poliomyélite était considérée comme éradiquée au Congo qui n'avait plus enregistré des cas depuis 2000.

Polio

Malheureusement, l’éradication de la maladie n’avait pas pu être obtenue lors des campagnes précédentes du fait le l’action de certains opposants aux vaccinations. Dans plusieurs régions du nord du Nigeria, des musulmans intégristes se sont opposés à cette vaccination. La foi en Allah était bien supérieure à l’efficacité du vaccin introduit par un Occident matérialiste, paganisé, voire chrétien. Les imans ont alors lancé une campagne de désinformation en affirmant que le vaccin rendait les femmes nigérianes stériles. Un argument efficace qui a réussi à faire stopper la campagne de vaccination.

Le Congo doit lancer vendredi une grande campagne nationale de vaccination contre la polio.

On constate une fois encore que l’opposition à la vaccination pour des croyances, religieuses ou non, est tout simplement criminelle.

Souhaitons qu’en France ces oppositions ne soient jamais suffisantes pour influencer le pouvoir politique, faute de quoi on reverra dans les rues des enfants présentant de déformations des membres inférieurs et on pourra rouvrir des centres de ventilation mécaniques (autrefois dites, « poumon d’acier »).


Photo empruntée au site Wikipédia sur l'article poliomyélite

Voir les commentaires

Publié le par Jean Brissonnet
Publié dans : #Au fil du temps

« Ô Liberté, que de crimes on commet en ton nom ! » Phrase attribuée à Madame Roland montant sur l'échafaud


Le site Natura Vox nous apprend que, dans les écoles, collèges et lycées, une grande campagne de vaccinations par le ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole) vient d’être lancée.

On penserait naïvement que l’article se féliciterait de cette tentative d’éradication de la rougeole dont le Bulletin Epidemiologique Hebdomadaire nous rappellerait il n’y a pas si longtemps les risques (BEH : Bilan de situation jusqu’au 31/08/2010) :

« Une épidémie de rougeole sévit en France depuis début 2008 et, à ce jour, plus de 5 000 cas ont été déclarés ».

« La circulation du virus s’est intensifiée en début d’année 2010 avec plus de 3 000 cas entre janvier et août et un pic d’incidence observé en avril. À ce jour, moins de 100 cas ont été déclarés pour septembre ».

« Depuis le début de l’épidémie, quatre personnes sont décédées de complications rougeoleuses (neurologiques pour 2 cas et pulmonaires pour les 2 autres cas) ».

Pas du tout. En fait, cet article n’est que la reprise des positions de la « Ligue nationale pour la liberté des vaccinations ».

Pourquoi cette réaction puisque ce vaccin n’est en rien obligatoire. Tout simplement parce que ce qu’ils cherchent, c’est à faire en sorte que celles qui le sont encore deviennent facultatives.

Que ces braves gens se rassurent. Il n’existera jamais plus de politiciens assez courageux pour décider de nouvelles vaccinations obligatoires.

À mes yeux, les partisans de la liberté de vaccination sont les gens les plus méprisables qui soient. Ils ne sont pas contre les vaccinations, ce qui pourrait s’expliquer par un manque d’information ou une volonté de voir se réduite la population mondiale,  afin de sauver notre mère la Terre (ça existe).

Bien au contraire, ils sont pour que vous vacciniez vos enfants, afin qu’ils protègent les leurs.

Il existe en effet 2 sortes de vaccinations : celles qui immunisent l’individu, mais sont sans incidence sur la propagation de la maladie (tétanos) et celle où c’est le malade lui-même qui sert de réservoir de la maladie. Dans ce cas, qui est d’ailleurs le plus général, l’individu est en partie protégé par la vaccination elle-même (qui n’est jamais totale), mais surtout par le fait que l’environnement est indemne de la maladie. C’est le cas si le taux de vaccination global atteint 95%. La maladie disparait, mais la vaccination doit être maintenue jusqu'à éradication mondiale, comme ce fut le cas pour la variole.

Alors, pendant ce temps, à  leurs enfants la protection due à une vaccination collective, aux autres les éventuels effets secondaires.

Quelle drôle de conception de la vie en société !

La lettre envoyée aux parents sert de prétexte. Elle utilise le terme « vérification » pour savoir « s’il est correctement vacciné ». Où est le problème ? S’il n’a pas le ROR il n’est effectivement pas « correctement vacciné ».

La lettre précise que les parents seront « invités à se rendre dans une structure afin de mettre à jour cette vaccination ». Il est bien écrit : « Invités », pas obligés. Les parents savent lire que je sache !

À cours d’argument on nous rapporte qu’« une infirmière a même menacé un élève de maternelle de lui interdire l’école s’il ne rapportait pas son carnet de santé ». « Une » infirmière ! Quel argument massif !

Pour finir, on incite les enseignants à refuser de distribuer cette lettre

Même si des maladresses ont été commises dans la mise en œuvre de cette campagne, même si l’on a tenté de forcer la main à certains parents, je ne doute pas un seul instant que les enseignants, dont le rôle ne s’arrête pas à l’étude des matières scolaires,  sauront, en distribuant cette lettre, expliquer tout l’intérêt d’une vaccination de masse...

Voir les commentaires

Publié le par Jean Brissonnet
Publié dans : #Au fil du temps

Mariah Carey a suivi l’exemple de Celine Dion.

Le site « Au feminin.com, people »  nous apprend en effet que Mariah Carey a donné « son secret pour tomber enceinte ». Je vous le livre, car il vaut la peine de s’y pencher.

La star à déclaré « qu’elle avait seulement pris de la progestérone, une hormone qui favorise la fertilité » et son mari a ajouté qu’elle s’était aussi offert des séances d’acupuncture « sur tout le corps ».

Comment sur tout le corps ? Seulement sur les points situés sur les méridiens j’espère, sinon cela ne compte pas !

« Seulement » de la progestérone et de l’acupuncture « sur tout le corps ». Cela me rappelle la recette du fameux pâté de cheval aux alouettes : un cheval, une alouette, un cheval, une alouette...

Il est fort à parier que ce succès sera porté au seul crédit de l’acupuncture par les amateurs de médecines non conventionnelles suivant l’habituelle dérive de la mémorisation sélective.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog